Nam June Paik

Séoul 1932 – Miami 2006

Né à Séoul en 1932, il se déplace avec sa famille à Hong Kong et ensuite à Tokyo, où il étudie l’art et la musique. En 1956, il termine ses études et part vivre à Munich pour se spécialiser dans la musique contemporaine. En 1958, il rencontre John Cage à Darmstadt, et devient membre du mouvement Fluxus à Düsseldorf. Il participe à la première exposition de Vidéo Art, Exposition of Music – Electronic Television, à la Galerie Parnass de Wuppertal en 1963, avec sa performance 13 TV ; 13 distorted TV sets, une installation composée de treize télévisions aux images déformées par des magnétos.
Son nom est désormais inextricablement lié au Vidéo Art, dont il devient l’un des pionniers grâce aux collaborations avec ses amis Joseph Beuys, Laurie Anderson, David Bowie et John Cage. A partir de 1960, l’artiste voyage frénétiquement entre New York, Berlin, Londres et Paris. Quatre ans plus tard, il s’installe à New York où il continue ses recherches sur les différentes possibilités expressives des nouvelles technologies.
En 1965, il réalise la vidéo Café Gogo avec le premier modèle de caméra Sony, à l’occasion de la visite du Pape Paolo VI à New York.
Il commence ensuite à produire des installations avec des télévisions modifiées et à l’occasion des Jeux Olympiques de Séoul en 1988, il crée une tour intitulée Tadaikson, de 1003 télévisions.
En 1971 il collabore avec la violoncelliste Charlotte Moorman dans la performance Paik's Concerto for TV Cello and Videotapes. Trois rétrospectives lui sont consacrées, en 1974 au Everson Museum of Art à Syracuse, en 1976 au Kölnischer Kunstverein à Cologne et enfin en 1982 au Whitney Museum à New York.
Dans les années 1980 et 1990, il expose à travers le monde, du pavillon coréen à l’Exposition universelle de Séville, à la Biennale de Venise où il reçoit le premier prix pour son travail avec Hans Haacke Electronic Superhighway - From Venice to Ulan Bator. En 2000, il réalise l’exposition itinérante « The Worlds of Nam June Paik », qui ouvre au Guggenheim de New York et poursuit à la Ho-Am Art Gallery et à la Rodin Gallery de Séoul.
L’artiste s’éteint à Miami en 2006.

Né à Séoul en 1932, il se déplace avec sa famille à Hong Kong et ensuite à Tokyo, où il étudie l’art et la musique. En 1956, il termine ses études et part vivre à Munich pour se spécialiser dans la musique contemporaine. En 1958, il rencontre John Cage à Darmstadt, et devient membre du mouvement Fluxus à Düsseldorf. Il participe à la première exposition de Vidéo Art, Exposition of Music – Electronic Television, à la Galerie Parnass de Wuppertal en 1963, avec sa performance 13 TV ; 13 distorted TV sets, une installation composée de treize télévisions aux images déformées par des magnétos.
Son nom est désormais inextricablement lié au Vidéo Art, dont il devient l’un des pionniers grâce aux collaborations avec ses amis Joseph Beuys, Laurie Anderson, David Bowie et John Cage. A partir de 1960, l’artiste voyage frénétiquement entre New York, Berlin, Londres et Paris. Quatre ans plus tard, il s’installe à New York où il continue ses recherches sur les différentes possibilités expressives des nouvelles technologies.
En 1965, il réalise la vidéo Café Gogo avec le premier modèle de caméra Sony, à l’occasion de la visite du Pape Paolo VI à New York.
Il commence ensuite à produire des installations avec des télévisions modifiées et à l’occasion des Jeux Olympiques de Séoul en 1988, il crée une tour intitulée Tadaikson, de 1003 télévisions.
En 1971 il collabore avec la violoncelliste Charlotte Moorman dans la performance Paik's Concerto for TV Cello and Videotapes. Trois rétrospectives lui sont consacrées, en 1974 au Everson Museum of Art à Syracuse, en 1976 au Kölnischer Kunstverein à Cologne et enfin en 1982 au Whitney Museum à New York.
Dans les années 1980 et 1990, il expose à travers le monde, du pavillon coréen à l’Exposition universelle de Séville, à la Biennale de Venise où il reçoit le premier prix pour son travail avec Hans Haacke Electronic Superhighway - From Venice to Ulan Bator. En 2000, il réalise l’exposition itinérante « The Worlds of Nam June Paik », qui ouvre au Guggenheim de New York et poursuit à la Ho-Am Art Gallery et à la Rodin Gallery de Séoul.
L’artiste s’éteint à Miami en 2006.

  • David Bowie, 1995, technique mixte et assemblage sur toile, 102 x 142 cm

David Bowie, 1995, technique mixte et assemblage sur toile, 102 x 142 cm

Revenir à la liste



fleche-avenir fleche-passe