Expositions passées

AFRO

03 Juillet 2018
15 Septembre 2018

Cette exposition, réalisée en collaboration avec la Fondazione Archivio Afro, présente plus de 50 pièces réalisées entre les années 1940 et 1970. Un catalogue accompagne l’exposition, réalisé sous la direction de Philip Rylands, Directeur Émérite de la Collection Peggy Guggenheim à Venise, qui s’exprime également sur l’artiste dans le catalogue.

À l’occasion des 60 ans de la fresque monumentale d’Afro, Le Jardin de l’Espérance, créée pour l’UNESCO à Paris, Tornabuoni Art présente une rétrospective inédite dédiée à l’artiste dans sa galerie parisienne, en plein cœur du Marais.

Né à Udine, d’une famille de peintres et décorateurs, Afro émerge rapidement — dès les années 1930 — comme le membre le plus influent de l’école Romaine. À partir des années 1950, il voyage aux États-Unis et développe un style abstrait, mélangeant influences américaines avec — comme Philip Rylands l’écrit dans le catalogue d’exposition — la grande tradition italienne de la couleur et de la ligne.

Avec Alberto Burri et Lucio Fontana, Afro est aujourd’hui considéré comme un exemple important de l’art abstrait italien.

Cette exposition, réalisée en collaboration avec la Fondazione Archivio Afro, présente plus de 50 pièces réalisées entre les années 1930 et 1950, et la dernière salle d’exposition est entièrement dédiée aux dessins préparatoires de la fresque monumentale Le Jardin de l’Espérance.

Le catalogue d’exposition contient également une étude de la fresque de l’UNESCO et ses dessins préparatoires par Anne Montfort, Conservatrice au Cabinet des arts graphiques du Musée national d’art moderne, Paris, une analyse du travail de l’artiste et sa relation avec les artistes du mouvement expressionniste abstrait américain par Barbara Drudi, Professeure à l’Accademia di Belle Arti de Florence, et un texte par Davide Colombo, Professeur d’Histoire de l’Art à l’Université de Parme. La publication est enrichie de documents originaux, dont des correspondances de l’artiste, ainsi qu’une sélection de textes critiques pour la plupart traduits en français et en anglais pour la première fois.

Pour la seconde étape d’exposition, une vingtaine de chefs-d’œuvre d’Afro seront exposés en octobre 2018 chez Tornabuoni Art à Londres, dans le but d’encourager le public anglo-saxon à en apprendre davantage sur l’art expressionniste abstrait italien, dont le travail est rarement exposé en Grande-Bretagne.